Into the Wild, John Krakauer

Résumé

Il avait renoncé au rêve américain. Pour vivre une aventure extrême. En 1992, le cadavre d’un jeune homme est découvert dans un bus abandonné en Alaska, au pied du mont Mckinley, loin de tout lieu habité.
Fils de bonne famille, Chris McCandless aurait dû en toute logique devenir un américain bien tranquille à l’avenir sans surprise. Mais, dès l’obtention de son diplôme universitaire, il décide de partir à l’aventure.
Après avoir fait don de ses économies à une œuvre humanitaire, il entame son périple sous un nom d’emprunt avec sa vieille voiture, qu’il abandonnera un peu plus tard. Il sillonne le sud des États-Unis, subsistant grâce à de menus travaux, avant de réaliser son grand projet: s’installer au cœur de l’Alaska, seul, en communion avec la nature. Mais on ne s’improvise pas trappeur, ni homme des bois…

Mon avis

Ignorant absolument tout de l’histoire de Chris McCandless, et n’ayant jamais vu le film, je me suis lancée dans cette lecture, m’imaginant des paysages de fous, une évasion totale…. Et bien pas du tout ! Et j’en sors quelque peu mitigée.
Je m’attendais en effet à davantage de passages fait à la manière d’un journal intime, où on aurait le point de vue de McCandless sur ce qui lui arrive, mais non, on nous rapporte juste les différents endroits par lesquels il est passé et aussi les quelques rencontres qu’il a fait. Et j’ai trouvé que cela manquait un peu de chaleur et d’émotions, on ne ressentait absolument pas les émotions des personnages, et cela m’a dérangé.
De plus, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de digressions, on ne parlait pas tant de McCandless (qui est quand même censé être central) que des autres personnes qui ont tenté de s’affranchir du monde des hommes (notamment un passage relatant le récit de l’auteur lui-même). J’aurai aimé en savoir plus sur le personnage principal, et moins sur les autres qui au final ne m’ont pas intéressé plus que ça.
Au final, une belle histoire, un parcours intéressant (même si je trouve qu’il n’était pas du tout préparé pour son expédition en Alaska), mais l’écriture ne m’a absolument pas séduite. Dommage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :