L’assassin royal, tome 1 : Robin Hobb

Résumé

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FitZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’ enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…

Mon avis

Depuis le temps qu’on me parle de cette série, j’avais hâte de la commencer… Et là, mais là, c’est mon COUP DE COEUR de l’année 2016
A l’heure où je vous parle, j’ai lu les 5 premiers tomes de la série, j’ai donc pu voir l’évolution des personnages et murir mon avis sur ce livre.
Tout d’abord, je tiens à dire que d’ordinaire, je ne lis que peu de séries fantastiques, je n’ai donc que peu de point de comparaison. Mais j’ai beaucoup aimé l’univers dans lequel évolue le personnage de Fitz, l’histoire des Six-duché est extrêmement intéressante, très bien ficelé et cohérente. On en retrouve des extraits à chaque début de chapitre, ce que j’attendais avec impatience. Quand à la « magie » (y voir par là l’Art et le Vif) et donc l’aspect fantastique de ce roman, c’est tout ce que j’aime : présente, la magie n’en ai pas pour autant omniprésente et on ne part pas dans quelque chose de totalement tiré par les cheveux. Je m’explique : l’Art, la magie royale permettant entre autre de communiquer et transmettre des messages à d’autres détenteurs de l’Art, n’est pas toute puissante et connait de nombreuses limites ; de même le Vif, magie permettant de communiquer avec les animaux, elle a des avantages indéniables mais aussi des inconvénients. Bref tout est équilibré, et c’est ce que j’apprécie tout particulièrement.
Parlons ensuite des personnages, et en premier lieu du personnage de Fitz. Il s’agit du personnage principal ; fils bâtard de Chevalerie, il se retrouve à Oeil-de-Lune à l’âge de 6 ans, puis amené à Castelcerf par la suite. C’est un personnage qui m’a touché, il a un côté attachant, on le voit grandir tout au long de l’histoire, et il lui arrive des aventures pas croyables qui en aurait fait flanché plus d’un. Mais lui ne lâche rien. Tantôt lucide et intelligent (trop pour son âge peut-être), tantôt entêté et colérique lors de l’adolescence, c’est un bon personnage à qui la vie n’a pas forcément fait de cadeaux.
Passons à Burrich, l’ancien serviteur de Chevalerie, qui élève pratiquement Fitz. Un rude au cœur tendre, qui sent véritablement pris d’affection pour le jeune homme, mais qui a en aversion l’art du Vif que semble développer son petit protégé, sans que l’on parvienne à en connaitre la raison. J’ai bien aimé ce personnage, un peu rustre, mais très intelligent et droit dans ses principes.
Avant dernier personnage que j’aimerai présenté : Umbre, assassin du roi, qui va initier Fitz à l’art de tuer. Considéré comme un mentor par Fitz, c’est un personnage énigmatique que l’on aime et dont on sait qu’il va nous réserver bien des surprises.
Enfin, quel personnage peut être plus mystérieux que le Fou, je vous le demande ! On sait extrêmement peu de choses sur lui à la fin de ce premier livre (on en découvrira davantage par la suite, mais je ne vous en dirai pas plus). C’est un personnage qui m’a plu, mais quand j’ai lu ce livre, c’était loin d’être mon chouchou ; autant vous dire que mon affection initiale pour Fitz se décale petit à petit vers le Fou, dont je trouve le personnage vraiment très profond.
Voilà pour mon avis, un livre sans défaut pour moi, il m’a captivé du début à la fin. Je l’ai fini à regret, partagé entre l’envie de prendre mon temps et de savourer chaque mots de ma lecture, et l’envie de savoir ce qui se passe à la fin. Et la fin était à la hauteur de mes attentes. J’ai adoré, un vrai bijou.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :