Un léger bruit dans le moteur, Jonathan Munoz

Résumé

Dans une petite et sinistre communauté villageoise isolée, située en bordure d’une route qui mène à la grande ville, un gamin se prépare à commettre le pire. En effet, persuadé d’avoir tué sa mère à sa naissance et après le terrible meurtre, un peu plus tard, de son frère, ce dernier a décidé de décimer tous ceux qui l’entourent. C’est ainsi que, se référant à un plan diaboliquement simple, le gamin égraine une à une les victimes sans soulever le moindre soupçon sur sa personne. Se pourrait-il que le passage d’un véhicule qui n’avait aucune raison apparente de s’arrêter puisse freiner les aspirations mortifères du gosse?

Mon avis

Après l’avoir cherché longtemps, quelle ne fut pas ma joie de la voir réédité dans la boutique de BD de ma ville !
Je l’ai littéralement dévorée en arrivant chez moi. C’est une histoire extrêmement sombre, avec en personnage principal un enfant psychopathe, âgé je pense de 9-10 ans, qui veut tuer toutes les personnes du village. Il ne faut donc pas s’attendre à quelque chose de joyeux ; l’atmosphère est lourde et pesante, et le dessin y est pour beaucoup : des couleurs sépia (à l’exception du rouge vif bien marqué), des personnages volontairement déformés et laids, tout est fait pour accentuer le côté sombre de la BD. J’ai trouvé pour ma part les dessins absolument magnifique à leur manière, et la tête du garçon fait assez peur je trouve.

moteur
Quand à l’intrigue, elle est bien faite, bien amené, même si on se demande comment les habitants du village font pour ne pas se rendre compte de qui est le meurtrier. Ce qu’il faut bien voir, c’est qu’il n’y a rien de bon dans ce village, ce qui est tout de même étonnant : tous sont peu sympathique, raciste ou corrompu, ce qui rend l’action du petit garçon presque juste finalement. C’est ce qui m’a troublé à la fin de la lecture : d’un côté, je me disais qu’il avait eu raison de faire ce qu’il a fait, et de l’autre ma conscience me disait que non, ça n’était pas acceptable. Le personnage qui m’a le plus touché est celui de Laurie, une jeune fille qui n’a pas la vie facile et que l’enfant promet de tuer en dernier.
Ce fut comme vous pouvez le deviner une bonne lecture, très sombre, mais avec une fin qui semble presque belle malgré toute cette noirceur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :