HHhH, Laurent Binet

Résumé

Laissez-vous transporter dans la tourmente de la Deuxième Guerre mondiale, à Munich, Berlin, Londres, Paris, Kiev, faites un petit détour par le Moyen Age et repassez par 2010 pour atterrir à Prague, en 1942. HHhH raconte l’histoire de l’attentat contre Heydrich et de la folle traque qui s’ensuivit pour s’achever dans une église au centre de Prague où sept hommes soutinrent un siège de sept heures face à sept cent SS. Reinhard Heydrich, « l’homme le plus dangereux du IIIe Reich », était le bras droit d’Himmler mais chez les SS, on disait « HHhH », ce qui signifiait : « le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich ». A l’heure où le débat fait rage autour des rapports tumultueux entre Histoire et fiction (cf. l’affaire Lanzmann-Haenel), dévorez sans attendre ce roman étonnant qui reconstitue les faits avec une précision maniaque fondée sur un travail de documentation impressionnant mais qui se pose sans cesse la question, entre deux déflagrations : comment raconter une histoire vraie ?

Mon avis

Un livre dont on a beaucoup entendu parlé, avec l’adaptation au cinéma (que je n’ai absolument pas vu). Beaucoup d’avis mitigé sur Livraddict, mais bon, une promotion d’Ebook à 0€99, ça ne se refuse pas !
Je l’ai donc commencé, avec pleins d’à priori : on le disait pleins de fautes d’orthographe, mal construit, avec trop de digressions pour que l’histoire principale soit facile à suivre… Bref, je l’ai lu, histoire d’avoir un avis. Et contrairement à d’habitude, je ne suis pas du même avis que beaucoup de commentaires.
On se retrouve plongé en pleins dans la seconde guerre mondiale, période de l’histoire qui m’intéresse tout particulièrement, à Prague, où l’on découvre les détails de l’attentat contre Heydrich, seul attentat contre un dirigeant nazi qui ait fonctionné (ce n’est pas vraiment un spoil, c’est précisé dés le début de l’histoire, ou presque). Enfin, plongé… il se trouve qu’en même temps de découvrir l’Histoire, on découvre aussi le processus d’écriture de l’auteur, ces hésitations et ses doutes, le tout teinté de quelques éléments de sa vie personnelle. Et j’ai trouvé cela très bien dosé. Pour moi, cela n’interrompt pas le fil de l’action, au contraire ça l’enrichit selon moi, on découvre les choix d’écriture de l’auteur, qui revient quelque fois sur un chapitre précédemment écrit, ajoutant des détails, donnant sa vision des choses, donné des points de vue d’autres auteurs. J’aime l’idée de connaitre la démarche de l’auteur, le « pourquoi » de ce thème qu’il décide d’aborder. C’est quelque chose que l’on ne retrouve que rarement dans les romans, et c’est quelque chose qui me plait ; c’est décrit sans prendre le pas sur l’histoire principale, histoire qui m’a vraiment captivé, en particulier les circonstances de l’attentat et ce qui se passe après, j’en ai eu des frissons.
Après, je comprends que l’on n’aime pas ce style d’écriture, qui est loin d’être linéaire avec ces nombreuses digressions, mais ce fut pour moi une très bonne lecture. Si vous aimez ce style d’écriture, foncez, vous ne serez pas déçu.

Publicités

2 commentaires sur “HHhH, Laurent Binet

Ajouter un commentaire

  1. Je l’ai téléchargé durant la même promotion que toi je crois =) Je ne l’ai pas encore lu, mais en effet, cette période de l’Histoire est très intéressante, et riche en enseignements. Tu as raison, un livre ne fait pas toujours l’unanimité !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :