Abîme, Cetro

Résumé

David, 14 ans, ne connaît pas l’insouciance de l’adolescence.
Sa vie est rythmée par le harcèlement perpétuel dont il est victime, les humiliations et les coups que lui dispensent ses pairs sans compter. Le monde qui l’entoure n’a que mépris pour lui, et c’est dans l’indifférence générale qu’il vit un cauchemar au quotidien.
Il ne doit son salut mental qu’à ces moments où, seul, il se retire dans un petit bois abritant un étrange gouffre, sorte de puits naturel apparemment sans fond.
Il se déleste là, dans la profondeur et l’obscurité de la terre, de ses chagrins et ses mauvaises pensées.
Mais que recèle vraiment ce gouffre, nommé par les locaux le « chaudron du mal »? Quels effets auront sur lui ces descentes quotidiennes sous la surface?

Mon avis

Voici un autre ebook qui commençait à dormir dans ma PAL, et que j’ai ressorti lors de mes vacances. Le thème me plaisait bien, le harcèlement scolaire est un sujet que je trouve intéressant à aborder et que je n’ai que peu lu. Je me suis donc plongée dans ce livre avec plein d’espoir, et c’est au premier chapitre que je me suis rendu compte que je n’avais lu qu’une partie du résumé, occultant totalement le côté surnaturel de l’histoire. Et là, ça coince.
Le début avait tout pour plaire, il se lisait bien, le personnage principal était intéressant à lire, on ressentait de l’empathie pour lui. Je me retrouvais dans quelques détails de sa vie, j’avais donc envie de savoir ce qu’il allait devenir. Mais à partir du moment où il rencontre ces deux voisins, je trouve que ça dérive et devient quelque chose de très manichéen, tout est dans l’excès, ce qui gâche absolument tout. Le personnage de David jongle sans arrêt entre un état très effacé presque suicidaire, et un état de colère et de révolte permanent ; et on passe si rapidement d’un état à un autre que ça n’a finalement plus aucune logique, je me retenais de relever les yeux au ciel à chaque fois.
Et pour ne rien arranger, j’ai totalement deviné la fin à environ la moitié du livre. Cela ne m’a donc pas étonné. On voit bien que l’auteur cherche à nous surprendre par cette fin, surtout le dernier chapitre, mais les indices disséminés dans le livre sont si énormes qu’il est impossible de passer à côté ; et même si l’on ne voit pas les indices c’est vraiment du déjà vu niveau histoire.
J’aimerai pouvoir le sauver, mais je ne trouve pas grand chose de positif malheureusement, si ce n’est qu’il se lit très vite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :